Page d'accueil
  Jane & Co
  Episodes
  => 1x01 : Poursuite à Chicago (Pilot)
  => 1x02 : Rencontre Surprise (Making Memories)
  => 1x03 : Parfaitement imparfaite (Perfectly...NOT !)
  => 1x04 : Derrière les barreaux (Prison Check)
  => 1x05 : Cassage de rythme (Breakin' Rules)
  => 1x06 : Accident de parcours (I'm Not In Bed)
  => 1x07 : Sois Courageuse ! (Baby Be Brave Because Of Me)
  => 1x08 : Congé sabbatique (The Start Of Somethin' New)
  => 1x09 : Recherche appartement 1/2 (Now Or Never !)
  => 1x10 : Recherche appartement 2/2 (Trouble)
  => 1x11 : Dernière liberté (Almost Free Baby !)
  => 1x12 : Adieux (Goodbye To You)
  => Documentaire
  => 2x01 : Le Retour du Père Prodigue (Jane & Co Returns)
  => 2x02 : Parlez moi d'amour (And it's only love)
  => 2x03 : Enfermees dedans (If You're Still In, I'm Still In)
  Jane & Co: Reloaded
  Audiences
  Calendrier de diffusion
  Morning Time
  Contact
  Livre d'or
  Compteur
  Partenaires
  Forum
1x05 : Cassage de rythme (Breakin' Rules)

Désolé pour le retard de cet épisode, j'espère qu'il vous plaira, il est écrit par Marie (merci à elle pour son aide <3)

Int. Maison des Harper – Chambre de Jane

Matin

 

Alors que Jane surfe sur le web pour son prochain article, Ashley débarque en trombe dans sa chambre pour lui emprunter un stylo. Jane, étonnée s'arrête alors de taper, révélant la page qu'elle consultait : un site avec un intitulé rouge clignotant « Envoyez-vous en l'air.com » ! Ashley jette un coup d'œil rapide à l'écran en passant et s'arrête net en voyant le titre du site.

 

Ashley : Eh ben apparemment tout roule pour toi et Brian !

 

Jane : Hein ? Qu'est ce que tu racontes ? (Elle remarque alors qu'Ashley fixe le site) Oh ça ?! Euh…ce n’est pas du tout ce que tu crois ! Enfin si dans un sens le titre dit la vérité mais pas dans le sens que tu penses, c'est une façon de parler ! Rohlala t'as vraiment les idées mal placées des fois !

 

Ashley (avec un sourire) : Je ne fais que tirer les conclusions de ce que je vois moi ! Tu ne vas pas me dire que c'est un site de vente de trampolines pendant que tu y es ! A moins que tu ne veuilles devenir acrobate dans un cirque et que tu sois en train de monter ton numéro… Mais vu ta souplesse légendaire ça m'étonnerait !

 

Jane (haussant quelque peu le ton) : Qu'est ce que ma souplesse a à voir là dedans ? Les cours de sport du lycée m’ont traumatisée mais il faut pas exagérer !

 

Ashley (en levant les yeux au ciel) : Jane, l'autre jour il y avait une flaque d’eau sur le trottoir devant la maison, elle devait faire 20 cm et t'as été obligée de mettre les pieds en plein dedans pour passer ! Quand t'as essayé de passer au dessus on aurait dit que la flaque faisait 3 mètres de large ! Enfin bref c'est quoi ce site sur lequel j'ai imaginé des trucs ?

 

Jane (en lui jetant un regard noir) : C'est un site d'un centre de parachutisme ! Je fais un article sur les sports à sensation, qui deviennent très à la mode en ce moment, et parmi tout ceux dont je parle je souhaite en tester un. Je veux prendre une photo ou une vidéo en plein vol pour illustrer l'article et j'ai envoyé un mail au moniteur pour savoir si c'était possible. Il m'a répondu que oui alors je réserve ma place pour demain après midi.

 

Ashley (en riant) : Non mais je rêve ! Toi la Reine du Sport tu veux sauter en parachute ?! T'as perdu la tête ou quoi ? Douée comme t'es tu vas te fracasser la tête en tombant par terre ou tu vas nous faire une crise cardiaque en plein vol !

 

Jane : N'importe quoi ! Je te signale que je serai attachée d'abord ! Et ensuite tu étais venue pour prendre un stylo (elle arrache un stylo du pot à crayon qui est juste en face d’elle) le voilà ! Et il s'appelle Reviens ! Maintenant laisse moi tranquille, je dois faire des recherches pour mon article !

 

A ce moment, Mme Harper arrive, attirée par le bruit.

 

Mme Harper (légèrement énervée) : Qu'est-ce qui vous arrive ? Vous avez quel âge pour faire autant de bruit ? Calmez-vous les filles enfin !

 

Jane (boudeuse) : Je ne vois pas pourquoi tu dis ca…

 

Ashley : T'en fais pas maman, Jane veut jouer à Wonder Woman c'est tout !

 

Alors que Jane continue à observer la page sur laquelle elle se trouve, la télévision allumée dans sa chambre montre les nouvelles avec en gros titre « KIDNAPPING », on voit alors Brian. Mais Jane, trop préoccupée par son site et plongée dans son énervement, ne le voit pas.

 

Générique

 

 

 

 

Int. Morning Time – Cafétéria

Matin

 

Jane, visiblement énervée, appuie frénétiquement sur le bouton de la machine à café, qui ne veut rien entendre et continue à produire des bips de plus en plus aigus mais évidemment pas de café. Alyson arrive alors.

 

Alyson : Ouah tu m'as l'air bien énervée toi ce matin !

 

Jane (tout en continuant à s'acharner sur le bouton et sans faire attention à Alyson) : Non je ne suis pas énervée, pas du tout, j'ai la zen attitude totale comme Luke hier soir face à Taylor.

 

Alyson : Hein ? Luke et Taylor c'est qui ça ? Tes voisins ?

 

Jane : Noooooon ! Il va falloir que je te répète combien de fois que ce sont des personnages de Gilmore Girls ! Taylor a changé tous les noms de rues  et Lorelai c'est retrouvé sur Sores & Boiles Alley, mais Luke lui a dit qu'il adoptait une attitude zen face à Taylor qui est un vieil imbécile tyrannique qui croit tout savoir mieux que tout le monde, il devrait d’ailleurs se marier avec ma sœur, ils iraient parfaitement ensemble. En plus il est riche, il ne roule pas sur l'or mais bon il est riche, et comme ça elle pourrait faire comme Anna Nicole Smith et elle débarrasserait le plancher une fois enrichie ! Quoiqu'il vaudrait mieux qu'elle épouse Kirk parce que c'est lui l'homme le plus riche de Stars Hollow, on l'a découvert dans la saison 5 quand Luke voulait racheter la maison du vieux Twickam. Mais Kirk  avait plus d'argent par contre Luke l'a quand même eu parce que les vieux du conseil l’ont bien voulu !

 

Alyson (l'air abasourdie) : Euh oui si tu le dis, c'est que c'est vrai ! Tu connais mieux la série que moi alors je te fais confiance… Qu'est ce qui t'arrives ce matin ? Tu t'es levée du pied gauche ou quoi ? Puis il t'arrive quoi avec ta sœur ? Je croyais que tout allait bien ?

 

Jane ne fait toujours pas attention à elle et s'acharne sur la machine à café.

 

Jane (en marmonnant) : J'ai que ça à faire de regarder la télé... Je t'en ficherai des Wonder Woman moi ! Pas souple... un site de trampolines... crise cardiaque en plein vol... (en donnant un coup de pied dans le distributeur) fichue machine va !

 

Alyson (avec un ton apaisant) : Tu vas te calmer, t'éloigner doucement de la machine en baissant les bras lentement, et calmement, sans faire de gestes brusques.

 

Jane (en lui jetant un regard noir) : Je suis pas une criminelle, je vais pas sortir mon flingue et tirer une balle non plus !

 

Int. Morning Time - Bureau de Jane

Matin

 

Alyson : Là, voilà du café, prends et raconte moi ce qui ne va pas !

 

Jane (après un soupir) : Ma sœur me prend pour un piquet de bois et me parle comme si j'étais impotente… et Brian ne rappelle pas alors qu'on s'est vus il y a 3 jours et la fille du courrier du cœur m'a dit que s'il rappelait le lendemain c'était trop rapide, le surlendemain parfait, 3 jours après il a hésité et après c'est foutu la relation est vouée à l'échec ! Voilà ce qui ne va pas !

 

Alyson : Pas étonnant que tu sois de mauvaise humeur ! D'abord pour Brian je pense avoir l'explication.

 

Jane (en fronçant les sourcils) : Ah bon ? Tu t'es transformée en extra-lucide depuis hier toi ?

 

Alyson (avec un sourire) : Effectivement oui ! J'ai été acheté ma boule de cristal hier au magasin, tu sais cet objet magique avec un cadre en verre que vous les humains vous appelez une télé !

 

Jane : Haha ce que c'est drôle !

 

Alyson (redevenant sérieuse) : T'es venue avec un casque de cosmonaute sur la tête ou quoi ce matin ?

 

Jane (avec une grimace) : Tu sais bien que les littéraires ne sont pas acceptés à la NASA.

 

Alyson (levant les yeux au ciel) : Si tu avais jeté un coup d'œil aux nouvelles hier soir et parlé un peu aux autres journalistes, tu saurais pourquoi Brian ne t'as pas rappelé !

 

Jane : Ah bon ? Pourquoi ? Il est devenu une superstar d'un coup, comme ça, depuis que je l'ai vu il y a 4 jours et il est trop occupé pour me rappeler peut être ?

 

Alyson : Non il y a eu un kidnapping et il s'occupe de l'affaire ! Tu vois sa tête dans tous les journaux télévisés en ce moment ! L'affaire vient d'être résolue mais c'est lui qui la dirigeait alors tout le monde lui saute dessus pour avoir sa version !

 

Jane (légèrement gênée) : Ah oui on va dire que c'est une bonne raison mais quand même c'est pas trop dur d'envoyer un texto ...

 

Alyson : Et tu voulais qu'il dise quoi ? « Salut Jane, c'était super l'autre soir mais y’a un gamin qui a été kidnappé alors à moins que tu veuilles faire un dîner aux chandelles dans une cellule du poste de police, il va falloir qu'on se voit plus tard, quand tout ça sera fini seulement je sais pas quand ça sera fini ! »

 

Jane (faisant la moue) : Mouais ben ça me serait allé à moi !

 

Alyson (en plissant les yeux) : Mais bien sûr ! Et qu'est-ce qui ne va pas avec ta sœur ?

 

Jane (soupirant) : Elle trouve que sauter en parachute pour moi c'est trop risqué !

 

Alyson (étonnée) : Tu veux sauter en parachute ?!

 

Jane (en levant le ton) : Ah non ! Tu vas pas t'y mettre toi aussi ! On dirait que je suis la jumelle de Susan Mayer en vous écoutant !

 

Alyson : C'est qui encore celle là ?

 

Jane : Une fille de Desperate Housewives qui est super maladroite… Mais ne change pas de sujet ! Je sauterai cet après-midi que ça vous plaise ou non !

 

Alyson (abdiquant) : D'accord, d'accord ! De toute façon personne ne va t'en dissuader apparemment alors vas-y ! Moi je vais à la maison du gamin kidnappé pour une interview et ensuite au poste de police.

 

Jane (à la limite de la panique) : Qu'est ce que tu vas faire au poste de police ? T'as rien fait d’illégal j'espère ? Si c’est le cas, je peux venir avec toi ? On se fera emprisonner toutes les deux et là Brian sera bien obligé de me parler !

 

Alyson (levant les yeux au ciel) : Est ce que t'as écouté ce que je viens de dire ? Je vais au poste de police pour avoir une version des faits du kidnapping par la police ! Et puis ta dernière mésaventure avec Jason Glass ne t’a pas suffi ?

 

Jane : Ah ... Alors toi t'as droit à un kidnapping et moi je teste des parachutes ! Bon j'y vais il faut que j'aille au centre de parachutisme.

 

 

Int. Morning Time – Hall

Matin

 

Alors que Jane part pour le centre, elle croise M. Thompson dans le hall qui l'interpelle.

 

M. Thompson (criant) : Jane ! (voyant que Jane continue de marcher sans le remarquer) Eh oh Jane vous m'entendez ?

 

Jane (en se retournant pour lui faire face) : Ah M. Thompson, bonjour ! Il y a un problème ?

 

M. Thompson : Non, non, je voulais juste savoir comment allait votre article. Tout se passe bien ?

 

Jane (en souriant) : Oui d'ailleurs je vais voir des parachutes là ! 

 

M. Thompson : Voir des parachutes ? Ah très bien, hum… intéressant ! Tant que vous ne les testez pas vous-même !

 

Jane (sur le point de s’énerver encore une fois) : Si justement je vais les tester moi-même ! Ca ne pose pas de problèmes, si ?

 

M. Thompson : Ah, euh… hum non pas du tout ! Bon et bien bon courage ! (en marmonnant) Encore une qui va se casser quelque chose, comme si j'avais pas assez de celui qui veut faire sauter des mannequins à l'élastique pour la rubrique mode...

 

Jane (qui l'a entendu) : Tous pareils... Après Wonder Woman on me compare à une maigrichonne qui veut sauter à l'élastique…

 

Ext. - Centre de Parachutisme de Chicago

Matin

 

Jane arrive au niveau du centre, ses chaussures s'enfoncent dans l'herbe alors qu’elle peste. Elle se dirige vers le bâtiment alors que son téléphone sonne, le nom de Brian s'affiche sur l’écran mais Jane ne s’en préoccupe pas et laisse son portable sonner.

 

Jane (elle prend alors son portable et voit qu’il affiche qu’elle a un message) : Tiens voyons voir ce qu'il a à me dire pour s'excuser. (La messagerie se met en route, Jane lève les yeux au ciel en tapant du pied par terre)

 

Messagerie : Bienvenue sur votre messagerie. Vous avez un nouveau message.

 

Jane : Merci pour le scoop j'avais pas compris qu'un message affiché sur mon écran ça voulait dire que j'avais un nouveau message !

 

Messagerie : Pour sauvegarder le message tapez 1

 

Jane (en levant les yeux au ciel) : Mais j'ai pas écouté le message imbécile ! Comment je peux savoir si je veux le sauvegarder ? Si ça se trouve il me dit que je suis une idiote qu'il ne veut plus jamais revoir !

 

Messagerie : Pour supprimer le message tapez 2.

 

Jane : Encore une idée brillante ça ! Et s'il me disait qu'il voulait me revoir hein ? J'aurais pas l'air bête d'avoir supprimé le message !

 

Messagerie : Pour écouter le message tapez 3.

 

Jane : C'est pas trop tôt ! (Elle appuie sur le chiffre 3)

 

Message : Jane ... C'est Brian ! Je ... te dire ... c'était ... l'autre soir ... faut qu'on ... peut pas ... pour le moment ... je ... plus ...

 

Messagerie : Fin du message

 

Jane (presque hystérique) : Quoi Tout ça pour ça ?! Un message tout grésillant qui veut rien dire ??!

 

Elle ferme son portable d'un coup sec et aperçoit alors un homme devant le centre qui la regarde, il est sur le point d’éclater de rire mais se retient par politesse. Jane pendant ce temps s'avance vers le centre, entre et va à l'accueil.

 

Jane (essayant de sourire malgré tout) : Bonjour, je suis Jane Harper, journaliste pour le Morning Time

 

La femme de l'accueil sourit, amusée par la présentation très formelle de Jane.

 

Jane : J'ai réservé une séance d'entraînement avant de sauter en parachute avec Monsieur... enfin un moniteur dont le nom ne me vient pas pour l'instant ! 

 

La femme (après avoir pianoté rapidement sur le clavier de son ordinateur) : Il n'y a que deux moniteurs disponibles aujourd’hui, mais à ce que je vois vous êtes avec M. Enbom.

 

Jane : Et où il est ce Monsieur Embaume ?

 

La femme (avec un sourire discret) : M. En-bom est ...

 

M. Enbom (qui se révèle être l'homme qui riait devant le centre quand Jane écoutait sa messagerie) : ... ici ! Alors Mlle Jane Harper, journaliste pour le Morning Time, vous êtes prêtes à faire le grand saut ?

 

Jane (énervée de voir l'homme) : Ah c'est vous ! Oui, oui je suis prête ! Et si vous vouliez bien arrêter de vous foutre de moi ça serait gentil, je suis pas d'humeur pour les blagues aujourd'hui !

 

M. Enbom (en riant) : J'avais cru remarquer ! On va commencer par aller dans le simulateur de vol d'accord ? Je ne veux pas vous lancer dans les airs comme ça, en plus vous ne m'avez pas l'air d'une très grande sportive !

 

Jane (en haussant le ton) : Mais qu’est ce que tout le monde a à me sortir ça ?! Je suis sportive ! Je marche tous les jours entre les étages de la rédaction, et je fais mon footing pour aller chercher le journal le matin pour que les voisins ne me voient pas avec une tête pas réveillée !

 

M. Enbom lève alors les yeux au ciel.

 

 

Int. Centre de parachutisme de Chicago – Simulateur de vol

Fin de matinée

 

Ils arrivent dans la pièce où est installé le simulateur. Une femme est en train de s'entraîner dedans et a apparemment du mal. A sa vue Jane panique un instant puis se reprend quand le moniteur arrive avec la tenue qu’elle est censée porter.

 

M. Enbom : Voilà Jane Harper, vous enfilez ça et on y va !

 

Jane : Quoi ? Vous ne m'expliquez même pas comment faire ? Rappelez-vous que je fais un article M. Embaume, et je peux mentionner votre centre dedans alors soyez un peu agréable.

 

M. Enbom : Bon, pour commencer, appelez- moi John puisqu' apparemment mon nom vous pose un problème ! Et ensuite quand vous serez dans le simulateur vous vous lancez je peux rien vous dire de plus ! Si vous commencez à me faire une crise de panique pour entrer là-dedans vous allez me faire une crise cardiaque quand on sera là-haut !

 

Jane (rouge de colère) : NE - ME- PARLEZ - PAS - DE - CRISE – CARDIAQUE !!! MA SOEUR M'A DEJA FAIT LE COUP ! (reprenant son calme) Merci d'avance John !

 

Quelques minutes plus tard, Jane est dans le simulateur et a apparemment beaucoup de mal à bouger, et l'air propulsé à puissance maximale en dessous ne l’aide pas. Elle se retient pour ne pas crier tellement elle est agacée de ne pas pouvoir bouger comme elle le veut . Le moniteur lui, se retient visiblement pour ne pas rire.

 

 

M. Enbom (un peu déçu) : Bon ca va, vous pouvez sortir de là ! J'attendais mieux de la grande reporter que vous semblez être mais tant pis ça fera l'affaire (Jane, échevelée, lui lance un regard noir en sortant du simulateur) D'accord j'arrête !

 

Jane (en soupirant) : Bon on s'envoie en l'air maintenant , oui ou non ?

 

M. Enbom (gêné) : Euh comment vous dire, je suis marié, j'ai des enfants, c'est pas que vous soyez moche hein pas du tout mais bon on va en rester au parachutisme hein ?

 

Jane (comprenant que ses paroles peuvent être interprétées de plusieurs façons) : Non mais vous êtes malade... tombé sur la tête ! C'est le slogan de votre site « Envoyez-vous en l'air.com » ! Comment vous vous imaginiez que je veux... avec vous ... non mais n'importe quoi !

 

M. Enbom (après avoir éclaté de rire) : Bon et bien si on se dirigeait vers l'avion ?

 

Jane : Excellente idée ! Autant qu'on en finisse au plus vite !

 

 

 

Ext. Centre de parachutisme de Chicago

Fin de matinée

 

Jane et John montent dans l'avion du centre. Au fur et à mesure qu'il s'élève, Jane regarde avec appréhension par le hublot en tripotant ses harnais.

 

M. Enbom : Vous cherchez à faire quoi là ? A défaire les harnais et à vous tuer en plein vol pour qu'on m'accuse de votre meurtre ?

 

Jane (toujours aussi agacée par son attitude) : Non en fait je compte survivre à la chute et vous accuser de tentative de meurtre ! Ensuite je serai célèbre, je serai « La Survivante » ! Après ça j'écrirai un livre et je deviendrai riche ! Vous voyez, mon plan est parfait !

 

M. Enbom (avec un soupir de lassitude) : Je vois ça ! Je ne savais pas que les grands reporters lisaient des livres pour enfants comme Harry Potter !

 

Jane (comme si elle présentait un exposé sur la saga de J. K Rowling) : Harry Potter n'est pas un livre pour enfant ! C'est l'histoire d'un garçon qui est troublé à cause de la mort de ses parents et du fait qu'il représente le symbole de la résistance contre Voldemort, un homme à la psychologie machiavélique ! Tout ça avec une touche de magie ! Et d'abord vous devez connaitre Harry Potter puisque vous avez compris ma référence ! Alors vous aussi vous lisez des livres soi disant pour enfants ?

 

M. Enbom : Non je le lis à mon fils ! Et vous m’avez l’air d’avoir pris le temps de bien réfléchir au sujet ! Pour un grand reporter vous avez du temps à revendre dites- moi !

 

Jane (levant les yeux au ciel) : C’est ça, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu ! Et ensuite je suis très occupée mais je trouve le temps de lire voilà tout !

 

M. Enbom : Qu’est-ce qu’une marmotte et du chocolat viennent faire là       dedans ?

 

Jane : C’est une expression qui veut dire que ce que vous racontez n’a aucun sens, ce qui n’est pas étonnant, vos neurones ont dû être endommagés à force de vous prendre de l’air en pleine figure toute la journée !

 

M. Enbom (toujours en gardant son calme) : Parce que vous vous croyez plus maligne que moi, vous ?! On va bien voir si vous faites toujours autant votre Mademoiselle Je-sais-tout quand vous serez en train de tomber de plusieurs mètres à quelques centaines de                         kilomètres à l’heure !

 

Jane (devenant livide) : Plusieurs centaines de kilomètres/heure ?!

 

M. Enbom : Vous croyiez quoi ? Que vous alliez descendre au ralenti comme dans les films avec une musique d’ascenseur en fond ?

 

Jane (faisant semblant d’éclater de rire) : Mon dieu quel humour ! (reprenant soudain son sérieux) Je m'inquiète surtout pour ma caméra, l'image va être floue pour l'article ça va pas être super !

 

M. Enbom : Mais non la caméra que je vous ai prêtée à déjà servi pour ce genre de choses ! Inquiétez-vous plutôt de savoir quel harnais tirer au cas où le parachute ne s'ouvrirait pas... Ca vous sera plus utile ! Votre caméra ne pourra pas vous faire voler !

 

Jane (en lui lançant un regard noir) : Ah bon ? Je croyais que les caméras avaient de petites ailes… Et vous, vous ne pouvez rien faire si je commence à tomber en chute libre ?

 

M. Enbom (commençant à perdre son sang-froid) : Vous voulez dire un truc du genre déployer ma cape de Superman et vous prendre dans mes bras pour vous sauver ? Non ce n’est pas encore dans mes possibilités en tant que moniteur ! Peut être que ça fera partie des nouveautés de l'année prochaine mais présentement si vous partez en chute libre, vous vous écrasez par terre, désolé et toutes mes condoléances !

 

Jane (avec un sourire sarcastique) : Merci de me rassurer, je préciserai dans mon article que vous mettez bien le client en confiance !

 

M. Enbom : En attendant on s'approche du point d'où on va sauter, tenez vous prête et approchez vous de la porte. Je vais sauter juste après vous alors n'attendez pas cent ans pour vous engager en vous accrochant à la porte et en hurlant que vous voulez votre maman d'accord ?

 

Jane : Cette réplique ne mérite aucun commentaire.

 

M. Enbom (contournant ces paroles) : Rappelez- vous de tirer la corde de sécurité si le parachute ne s'ouvre pas après quelques minutes de chute libre.

 

Jane (après avoir réfléchi intensément) : Et si je traverse un nuage qu'est ce qui se passe ?

 

M. Enbom (étonné par la question) : Hein mais qu'est ce vous me racontez ?

 

Jane (après un soupir d’exaspération) : Je fais quoi si je traverse un nuage, si je n’arrive pas à en sortir ? Y a un gadget ou une corde qui permet d'envoyer un truc qui dissout les nuages ? Non parce que je trouve les nuages très jolis mais pas au point de passer ma vie dans un, il doit faire froid d'abord parce qu'on est haut et puis c'est pas très grand quoiqu'il y en a qui sont grands mais quand même... On a l'impression qu'ils sont grands parce qu'on les voit d'en bas mais en fait si ça se trouve ils sont riquiquis ! Et s'ils percent le parachute ?

 

M. Enbom : Vous lisez trop ! De un, vous n'allez pas vous retrouver dans un nuage, et de deux, vous ne pouvez pas y rester bloquée c'est constitué de vapeur !

 

Jane (à elle plus qu’au moniteur) : Et s'il pleut ? Ou s'il neige ? J'aurais dû prendre des gants et un bonnet ! Je vais finir comme un glaçon et je serai coincée dans le ciel !

 

M. Enbom (grommelant) : Bon c'est le moment de sauter alors si vous avez fini de débiter vos âneries, approchez vous de la porte et à mon signal sautez !

 

Le moniteur et Jane s'approchent de la porte. Elle, est perdue dans ses pensées et occupée à marmonner qu'elle va rester coincée dans les nuages, qui vont percer son parachute et qu'elle aurait dû demander à sa mère de lui donner un kit de survie au cas où. Le moniteur ne fait plus attention à elle et reste concentré pour être prêt au moment de lui dire de sauter.

 

M. Enbom : Jane ça va être le moment !

 

Jane (qui sort de sa rêverie) : Quoi ?! C'est le moment de sauter ? Déjà ? Mais non je peux pas ... je vais...coincée...un glaçon... Je peux pas sauter !

 

M. Enbom (agacé mais essayant de la rassurer) : Écoutez je vais sauter juste derrière vous, ne vous inquiétez pas !

 

Jane (avec une grimace) : Vraiment ? Bon d'accord alors ! (avec un rire assez faible) Envoyons-nous en l'air hein ?

 

 

Ext. Centre de parachutisme de Chicago

Fin de matinée

 

Quelques instants plus tard, le moniteur lui dit de sauter, on les voit alors en chute libre avec leurs parachutes pas encore déployés.

 

Jane : Où elle est la ficelle qu’il faut que je tire ? C'est la jaune ? La verte ? La rouge ? La bleue ? Mais c'est un dingue des couleurs celui qui a fait ça ! C'est quoi cette obsession de mettre plein de couleurs ? Ils ne pourraient pas écrire un truc du genre ficelle à tirer pour ne pas être réduit en bouillie à l'atterrissage ?

 

M. Enbom : C'est la rouge et arrêtez de parler vous allez perdre votre souffle !

 

Jane acquiesce et tous les deux déploient alors leurs parachutes. On les voit qui atterrissent. L'atterrissage se passe bien et Jane se relève, soulagée d'être entière mais dans son empressement, elle se prend les pieds dans son parachute et tombe en poussant un cri de douleur.

 

M. Enbom (un peu paniqué) : Ca ne va pas ? Il y a un problème ?

 

Jane (énervée par la question) : Non, non, je suis en train de hurler comme une folle mais tout va comme sur des roulettes !

 

M. Enbom : Qu'est ce qu'il y a ? Vous n’arrivez pas à vous extraire du parachute ?

 

Jane (le visage tordu pat la douleur) : Non je suis tombée sur ma jambe et elle me fait mal ! En plus elle forme un angle bizarre !

 

M. Enbom : Ne bougez pas, je vais appeler les pompiers !

 

Jane (sortant la tête de sous le parachute et lançant un regard noir au moniteur qui part en courant vers le centre) : Ah oui je comptais partir courir dans les champs avec ma jambe qui me fait mal ! Non mais n'importe quoi ! Comme si je pouvais bouger !

 

Plusieurs minutes après, les ambulanciers arrivent et emmènent Jane à l'hôpital.

 

 

Int. Ambulance du Chicago Memorial

Midi

 

Les ambulanciers commencent à poser des questions à Jane sur son accident mais visiblement elle a l'air plus intéressée par la caméra qu'elle tient.

 

Ambulancier : Comment vous sentez-vous au niveau de votre jambe ? Vous avez entendu quelque chose de particulier à ce niveau lors de la chute ?

 

Jane : Ça a craqué, ça veut dire qu'elle est cassée non ? Pas besoin de faire médecine pour savoir que ça fait mal ! Généralement quand on est dans une ambulance, à moins d'être ambulancier, c'est qu'on s'est fait mal quelque part alors votre question est légèrement bête sur les bords sans vouloir vous vexer ! (devenant tout à coup mielleuse) Vous auriez des piles s'il vous plait ?

 

Ambulancier (agacé) : Il faut que je sache ce que vous avez pour qu'on traite ce que vous cela le plus vite possible ! Oui j'ai des piles mais je ne pense pas qu'elles vont ressouder les os de votre jambe !

 

Jane (avec un sourire) : Je sais ça merci. J'en ai besoin pour ma caméra !

 

Ambulancier : Votre caméra ? Vous comptez vous filmer aux urgences et faire un film ensuite ?

 

Jane : Non j'ai sauté en parachute pour un reportage ! Et je ne me suis pas cassée la jambe pour rien, il me faut des piles pour voir la qualité des images !

 

Ambulancier : Nous ne sommes pas dans un hôtel avec le room service ici alors vous attendrez d'être dans votre chambre d'hôpital pour vos piles !

 

Jane soupire alors et croise les bras en regardant ailleurs tout en agrippant sa caméra. L'ambulance arrive à l'hôpital. Jane entre en salle d'opération.

 

 

Int. Chicago Memorial - Chambre d'hôpital de Jane

Soir

 

La télé est allumée et Jane regarde les nouvelles, où Brian est en train de parler. Il entre alors à ce moment là mais Jane ne le voit pas.

 

Brian : Je vois que tu es déjà fan de moi !

 

Jane, interloquée, se retourne alors et voit Brian, un bouquet de fleurs à la main.

 

Jane (avec un sourire) : J'y peux rien, partout où je zappe on voit ta tête ! T'es devenue une vraie star en quelques jours ! C'est peut être pour ça que tu m'as pas rappelé d'ailleurs ! Tu sais que notre relation est vouée à l'échec parce que tu ne m'as pas rappelé 3 jours après le rendez vous, c'est  à dire la limite pour rappeler ?

 

Brian (en fronçant les sourcils) : Je ne savais pas qu'il y avait une limite pour rappeler ! Qui t’as dit ça ?

 

Jane : La fille du courrier du coeur !

 

Brian (avec un sourire) : Et est-ce qu'elle a pris en compte le fait que le garçon soit un officier de police qui avait sur les bras une affaire de kidnapping ?

 

Jane : Elle ne l'a pas précisé mais je suis sûre que oui !

 

Brian (en riant) : Elle est intelligente cette fille décidément ! Mais je t'ai laissé un message et j'ai apporté des fleurs, ça devrait rattraper le coup !

 

Jane (en faisant la moue) : Mouais les fleurs… Mais le message était tout grésillant, on n’entendait rien mais on va dire que pour cette fois ça va !

 

Brian (soulagé) : Ouf j'ai sauvé notre relation alors !

 

Jane (en riant) : Fais attention tes chevilles vont exploser !

 

Brian (qui les regarde en faisant mine de s'inquiéter) : Non, non, tout va bien ! Par contre je vais devoir y aller, je dois encore aller donner des interviews !

 

Jane (souriant) : Ah les stars ne se reposent jamais ma parole ! Et moi qui rêvais d'écrire un livre sur ma survie au saut de parachute ! Ensuite il aurait été adapté en film et j'y aurais joué mon propre rôle sauf pour le saut en parachute où je me serais faite doublée, une jambe de cassée ça me suffit !

 

Brian : Eh non la vie de star c'est fatiguant, bon allez j'y vais !

 

Jane (en prenant un air de tragédienne) : Tu sais qu'on ne s'est jamais embrassés ? Ca compromet grandement notre relation !

 

Brian (en souriant encore une fois) : Oui grandement, mais c'est sur le point d'être rectifié !

 

Alyson et Kevin entrent alors, tandis que Brian et Jane s'embrassent.

 

Alyson (en éclatant de rire) : Merci mon dieu ils se sont réconciliés ! La machine à café va être ravie d'apprendre cette nouvelle !

 

Kevin : Qu'est ce que la machine à café vient faire là dedans ?

 

Alyson (en faisant un clin d’œil à Jane) : T'occupes, Jane et moi on se comprend !

 

Brian (à Jane) : Bon j'y vais, je t'appelle ce soir ! A moins que la fille du courrier du cœur y ait une objection ?

 

Jane (en riant) : Non elle est totalement d'accord !

 

Jane et Brian s’embrassent encore une fois, avant qu’il ne quitte finalement la chambre.

 

Jane (se tournant alors vers Alyson) : Tu as apporté les piles que je t'ai demandées ?

 

Alyson : Oui tiens les voilà. M. Thompson me fait te dire qu'il est désolé mais qu'il s'attendait à ce que ça arrive. Il a d'ailleurs marmonné quelque chose à propos de mannequins qui devaient faire un photoshoot en parachute qu'il va annuler tout de suite ! J'ai pas tout compris mais bon !

 

Jane (trop occupée à mettre ses piles pour répondre) : Oh regarde moi ça c'est parfait ! Les images sont biens et tout… Bon sauf peut être celle de mon pied là et celle encore de mon autre pied et celle où je m'écrase avec le parachute... Bon au moins il y en a deux ou trois qui sont parfaites pour illustrer l'article !

 

Kevin : Obsédée de travail ! T'es comme Bree dans Desperate Housewives qui est obsédée par son ménage !

 

Jane (à moitié hystérique sur son lit) : Mon dieu merci quelqu'un qui m'écoute enfiiiiin ! Où est-ce que tu en es dans la saison 1 ? A moins que tu sois déjà dans la saison 2 ? Tu aurais dépassé mes espérances là !!! Mais je te l'ai conseillé il n'y a qu'une semaine quoique moi j'ai regardé les 3 premières saisons en une semaine mais en même temps je suis rapide pour les séries télévisées, ça doit être un don de naissance... Alors tu réponds oui ?

 

Kevin (en riant) : J'attendais que tu ai fini de raconter tes bêtises ! J'en suis pratiquement au final là !

 

Jane : Pratiquement ? Tu veux dire quoi par là ? Non mais parce que les gens ont souvent des notions différentes du mot pratiquement tu sais !

 

Kevin (hésitant) : Euh .. Au 1x17

 

Jane : Ah pour moi pratiquement c'est au 1x20 ! Ce qui démontre bien la différente notion que peuvent avoir chaque mot pour les gens !

 

Alyson : La morphine commence à agir sur ton cerveau je crois ... Il faut qu'on retourne au boulot pour couvrir cette affaire dont s'occupe Brian. On va te laisser te reposer on repasse bientôt, okay ?

 

Jane (en leur disant au revoir) : Bon courage !

 

Quelques instants plus tard alors que Jane regarde toujours les photos de son saut en parachute faites par la caméra, Ashley arrive dans sa chambre.

 

Ashley : Je te l'avais dit de pas jouer à Wonder Woman ! Regarde où ça t'as mené !

 

Jane : Ravie de te voir aussi sœurette !

 

Ashley (mi-énervée, mi-amusée) : Me refais jamais plus une peur pareille d'accord ? Et en plus tu étais partie alors qu'on boudait, imagine si t'étais morte !

 

Jane (en riant, mais touchée) : C'est une chose que je ne préfère pas imaginer merci ! En plus tu devrais être contente tu vas pouvoir dessiner partout sur mon plâtre ! Maman aussi d'ailleurs ! Je vais lui demander de me dessiner moi et mon parachute tiens !

 

Ashley : A ce propos j'ai un mot d'elle ! Elle va venir mais pour l'instant elle a été retenue par le travail donc voilà (lisant) « Jane tu es folle d'avoir sauté en parachute ! Complètement inconsciente ! Si tu étais plus jeune je te priverais de sortie » (Ashley explose de rire à ce moment) Ne me refais jamais ça mon .. mon petit poussin » (écroulée de rire sur le lit de Jane)

 

Jane : Mais arrête de rigoler ! Et combien de fois je vais devoir répéter que c'est pas en sautant de parachute ni à l'atterrissage que je me suis fait ça, c'est en me prenant les pieds dans mon parachute !

 

Ashley (qui ne peut plus s'arrêter de rire) : Oh nan, nan, c'est pas possible ! Raconte aux gens que c'est en sautant avec le parachute parce que ça fera mieux quand même hein ! Bon alors raconte moi tout : du centre jusqu'à ton arrivée ici.

 

Jane (avec un sourire) : Bon alors tu vois déjà j'ai cherché le centre pendant une heure parce que mon GPS m'avait envoyé au mauvais endroit ...

 

Ashley : Oh nan (elle s'écroule sur le plâtre de Jane qui pousse un cri) Oh désolée oups mon petit poussin !

 

Jane : Si tu veux que je continue à raconter arrête de te moquer de moi ! Alors donc...

 

La caméra s'éloigne alors que les sœurs continuent de rire et de se chamailler…

 





Commentaires sur cette page:
Commentaire de Plûme, 11/11/2010, 10 10 13 (UTC):
Je suis déçue. Cet épisode fait vraiment trop dans le 'too much'. Les simagrées de Jane vont bien cinq minutes, et son premier baiser avec Brian est raté, ce qui est franchement dommages. Je veux pas dire que c'est pas mignon, mais c'est le premier, c'est censé être spécial! Sans oublier qu'on ne les a toujours pas effectivement vus en rendez-vous... A ce stade, on ne peut pas dire du tout que Jane&Co ait quoi que ce soit du drame, c'est de la comédie pure. Dommages, parce que la seule raison pour laquelle je lis (ou regarde) des comédies c'est pour le côté histoire, et là ce sont juste des gags énormes à répétitions, ce qui n'est pas trop mon genre. Après, c'est mon avis, je suis certaine que quand on aime la comédie c'est délicieux, moi ça me lasse très vite. Ceci étant dit, je poursuis ma lecture, car c'est le premier épisode qui me fait cet effet, et j'espère que la suite sera différente. =]

Commentaire de Ciboulette!, 20/10/2008, 18 06 03 (UTC):
Mwahahahaha fan number one!Non mais c'est tellement bienq ue cette série c'est une blague quoi mdr j'adore trop!Je te met 20 mon petit pain d'épice!

Commentaire de Ednamode91, 19/10/2008, 13 01 21 (UTC):
J'adore beaucoup d'humour tès drôle, j'te met un 18/20 et bonne continuation.

Commentaire de Aracorr, 17/10/2008, 20 08 43 (UTC):
Encore un très bon épisode. L'humour est toujours au top et on découvre de plus en plus le caractère de Jane.
Je suis fan aussi, et bravo à vous deux. je mets 18.

Commentaire de:17/10/2008, 20 08 18 (UTC)
hexateam
hexateam
Déconnecté

je te mets 17 ! Bon épisode avec pas mal d'adrénaline... la relaton Jane/Brian monte d'un cran et Jane semble prete à tout pour chacun de ces articles !

Continue je suis fan et je compte bien le rester



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

Infos & Copyright  
  Toutes les photos des acteurs et des lieux sont utilisées à titre indicatif et en aucun cas dans un but commercial. Toutes les vidéos, musiques et photos appartiennent à leurs auteurs respectifs. Jane & Co. est un projet déposé et protégé par des droits d'auteur. Tout plagiat, copie ou autre sera sanctionné.
Merci, et bonne visite =D
 
Publicité  
   
Depuis la création du site, 14046 visiteurs (34310 hits) Sont Venus Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=