Page d'accueil
  Jane & Co
  Episodes
  => 1x01 : Poursuite à Chicago (Pilot)
  => 1x02 : Rencontre Surprise (Making Memories)
  => 1x03 : Parfaitement imparfaite (Perfectly...NOT !)
  => 1x04 : Derrière les barreaux (Prison Check)
  => 1x05 : Cassage de rythme (Breakin' Rules)
  => 1x06 : Accident de parcours (I'm Not In Bed)
  => 1x07 : Sois Courageuse ! (Baby Be Brave Because Of Me)
  => 1x08 : Congé sabbatique (The Start Of Somethin' New)
  => 1x09 : Recherche appartement 1/2 (Now Or Never !)
  => 1x10 : Recherche appartement 2/2 (Trouble)
  => 1x11 : Dernière liberté (Almost Free Baby !)
  => 1x12 : Adieux (Goodbye To You)
  => Documentaire
  => 2x01 : Le Retour du Père Prodigue (Jane & Co Returns)
  => 2x02 : Parlez moi d'amour (And it's only love)
  => 2x03 : Enfermees dedans (If You're Still In, I'm Still In)
  Jane & Co: Reloaded
  Audiences
  Calendrier de diffusion
  Morning Time
  Contact
  Livre d'or
  Compteur
  Partenaires
  Forum
Documentaire

Il est préférable de lire ce texte après les épisodes pour éviter les spoilers !

La façon dont ca a commencé ? Quelques idées couchées sur le papier il y a quelques années. A peine rentré au collège que j’en avais déjà envie. Ecrire. D’accord, mais écrire quoi ? Une série ! Je dois écrire une série. J’ai déjà quelques idées. Elles ne sont pas encore complètement développées mais ca ne saurait tarder…

 

LA GENESE

 

Damien, le créateur : Il y a quelques années déjà, j’avais très envie de créer une série, sous l’influence de ma récente addiction aux séries télévisées. J’ai déjà fais quelques plans, j’ai écris les résumés des épisodes de la saison une. Puis les suivants, pour arriver à 6 catégories de résumés. 6 catégories pour 6 saisons. Ensuite, j’ai commencé à penser à mon casting idéal. Là aussi il est influencé par mes goûts de l’époque, où je ne connaissais pratiquement aucune célébrité hormis Britney Spears ou Sarah Michelle Gellar.

Ainsi, avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui, la série a subi de nombreuses modifications par rapport au script original. L’idée même de la série est restée intacte, mais quelques différences subsistent malgré tout entre la première version du script et la version connue de nos jours.

Par exemple, à l’origine, Alyson et Kevin n’existaient pas. Seule une certaine Susie était proche de Jane au journal, sans pour autant avoir l’importance de Kevin et d’Alyson actuellement. Mme Harper et M. Thompson avaient des rôles très secondaires. Les acteurs étaient différents également. Jane était incarnée par Ashley Olsen, Ashley par Eliza Dushku (la très célèbre Faith de Buffy) et Brian par Edward Atterton (vu dans Alias et Charmed).

Mais certaines choses ont changé, et quand, quelques années après, j’ai ressorti ce projet du placard, des modifications se sont évidemment imposées : j’ai tout d’abord changé les trois acteurs principaux. Ashley Olsen est remplacée par Kristen Bell (Veronica Mars, Heroes), après une longue hésitation avec Katherine Heigl (Grey’s Anatomy), Eliza Dushku –à la dernière minute- par Erica Durance (Smallville), et Edward Atterton par Josh Duhamel (Las Vegas)

Par la suite, après l’hésitation entre Kristen/Katherine, et le choix favorable envers Bell, j’ai créé le personnage d’Alyson, car je voulais absolument Katherine Heigl dans le show. Trouvant le cast un peu vide, j’y ajoutai James Marsden (Hairspray), Marguerite McIntyre (Kyle XY) et Chi McBride (Pushing Daisies). L’équipe était complète.

 

LE CONCEPT DE LA SERIE : LES ACTEURS ET LE CREATEUR S’EXPLIQUENT

 

« Je crois que la série est un cocktail explosif de séries. Un mélange d’Ally McBeal, d’Ugly Betty et de Gilmore Girls. C’est très spécial mais la série garde son essence. »

Damien – Créateur – 3/11/08

 

Kristen Bell, alias Jane Harper : Je crois que le show est spécial, il est…il est très intéressant, le concept peut paraître déjà-vu ou peu original. Mais nous avons réussi le pari, selon moi, et je pense que l’équipe ne me contredira pas, à créer un univers propre à la série, avec une chronologie spécifique, des références à la pop-culture ou un humour facile d’accès.

 

Damien, le créateur : La série n’a pas vraiment de particularité. Je ne l’ai pas imaginé comme ca, en me disant : « ce sera ca sa particularité ». Ce n’est pas un Pokémon.

 

Kristen Bell, alias Jane Harper : Justement je crois que le fait que le show n’ait pas de « truc spécial » fait sa force. La série n’a pas les dialogues les plus rapides de l’histoire de la télévision américaine : Gilmore Girls la bat à plate couture. Ce n’est pas la plus drôle ni la plus dramatique. Je pense que c’est un tout.

 

Damien, le créateur : C’est une juste une série réaliste. Elle parle de la vie d’une jeune journaliste et de son entourage. On pourrait résumer le show ainsi.

 

Katherine Heigl, alias Alyson : La raison pour laquelle j’ai auditionné pour faire partie de la série est que je la trouve très bien écrite. Il y a de l’humour, du drame, des personnages attachants. Et je pense que ceux qui aiment la série ont la même impression. On a toujours envie de revenir, parce que Jane, Ashley ou Kevin sont humains. Ils ne sont pas parfaits, ou « maudits ». Ils sont juste normaux.

 

LES PERSONNAGES ET LEURS CARACTERES 

 

Kristen Bell, alias Jane Harper : Jane est un personnage vraiment sympa à jouer parce qu’elle possède une palette d’émotions incroyable. Elle peut passer du rire aux larmes en 5 secondes puis rire à nouveau. Et ca, sans que ce soit anormal.

Damien, le créateur : Jane a vraiment tout les caractéristiques de l’héroïne de série. Elle est drôle, jolie et intelligente. Nous avons essayé d’en faire un personnage attachant, sans la rendre trop lisse. C’est un exercice difficile parce qu’au début, on ne savait pas comment les gens allaient réagir, si ils allaient aimer le personnage, etc.

Kristen Bell, alias Jane Harper : Je prends beaucoup de plaisir à jouer ce personnage. Je pense que nous sommes assez proches question caractère elle et moi.

Damien, le créateur : Elle veut juste faire les choses qu’il faut. S’investir à fond dans sa famille, ses amis et son travail. Elle représente la femme du 21ème siècle de ce côté à mon avis, elle veut tout concilier en même temps, et je pense qu’elle ne s’en sort pas trop mal.

Erica Durance, alias Ashley Harper : Ashley est très intéressante, caractériellement parlant. Elle a vécu beaucoup de choses dans sa vie et elle est blindée, en quelques sortes. Au début elle a du mal pour s’ouvrir aux autres, parce qu’après tout les mauvais moments qu’elle a passé, elle veut juste aller mieux. Mettre son passé derrière elle et vivre à fond le présent.

Damien, le créateur : L’histoire d’Ashley est plutôt compliquée. Elle a vécu dans la rue pendant des années, est tombée dans la drogue… mais malgré cela, elle a un sens de l’humour inégalable et je crois que c’est ce qui fait toute la complexité du personnage. Elle s’est formé une carapace, mais à la place d’être agressive ou mauvaise, elle est drôle et généreuse avec ceux qui le méritent.

Katherine Heigl, alias Alyson : J’adore Alyson parce qu’elle est vraiment la bonne copine. Elle est toujours contente pour vous, elle vous soutient, et si quelque chose n’est pas la meilleure chose à faire, elle vous le fait savoir en vous remettant les pieds sur terre.

Damien, le créateur : La raison pour laquelle j’ai introduit Alyson dans la série – et c’est une différence majeure par rapport à l’idée originelle – est que Jane n’avait personne à qui se confier hormis sa famille ou Brian. Et elle n’avait pas vraiment d’amis. Alors je crois qu’Alyson est utile parce que c’est vraiment une confidente. Elle ne vous juge pas. Jamais.

James Marsden, alias Kevin : Ce type est un marrant ! Il se ramène toujours avec sa meilleure amie et ils finissent les phrases de l’un et de l’autre. C’est très drôle parce qu’ils ont exactement la même personnalité. A la différence que Kevin a peut-être plus l’âme d’un meneur. On le voit dans le 1x06 lorsqu’il prend l’équipe du journal en main pendant la coupure d’électricité.

Damien, le créateur : Kevin est un personnage important parce qu’il est complémentaire par rapport à Alyson. Ils sont unis comme les doigts de la main et ils sont perdus l’un sans l’autre. Mais malgré cela, ils ont leur propre personnalité et ne se laissent pas marcher sur les pieds.

Josh Duhamel, alias Brian Davis : Brian est une sorte de…gendre idéal avec du caractère. C’est un flic et il sait ce qu’il veut. On pourrait alors penser que c’est un macho, un tombeur ou pire encore, un bad boy. Mais sous ces apparences se cachent quelqu’un de doux, romantique et accessible.

Damien, le créateur : Brian est un personnage plus complexe qu’il n’y paraît. On ne connait pratiquement rien sur lui. Il est très mystérieux. Rien sur sa famille (à part quand il est chez ses parents pour la semaine dans le 1x10) ni sur ses ex. Mais on sait qu’il est bon malgré cela et qu’il ne fera jamais de mal à Jane ou à Kevin.

Les autres personnages – secondaires ou guest – ont aussi leur part d’importance dans cette saison parce que c’est le commencement. La mère de Jane sert au départ à rattacher Jane à sa famille, en quelques sortes. J’aurai pu commencer la série avec Ashley et Jane dans leur loft, mais il n’y aurait pas eu d’évolution de ce côté-là. Et le fait de traiter l’indépendance avec les deux sœurs qui veulent habiter ailleurs était très intéressant parce que c’est quelque chose que tout le monde a vécu ou va vivre. C’est incontournable.

M. Thompson est le cœur de la partie travail de Jane. C’est le patron. Leur relation est compliquée. Ils sont complices à un moment et se lancent des piques à d’autres. Mais il considère vraiment Jane comme une excellente journaliste, et elle doit probablement être sa chouchoute parmi la rédaction.

 

LES EPISODES : ANECDOTES ET CHANGEMENTS

 

Damien, le créateur : Le premier épisode est évidemment un de mes préférés. Sans lui la série n’aurait même pas existé. Il pose les bases et il fallait qu’il soit réussi. Et je crois que je ne m’en suis pas trop mal sorti.

Quelques choses changent par rapport au projet initial. M. Thompson s’appelait M. Desk. Mme Harper était plus importante. Jane ne connaissait personne au journal, hormis Brian qu’elle a rencontré de la même façon que dans le 1x01. Mais la différence majeure est qu’à l’origine, Jane se faisait prendre dans une fusillade avec Brian. Et Mme Harper n’appréciait pas Brian au début à cause de ca. Mais j’ai finalement abandonné cette idée, car avec les choses qui arrivent à Jane par la suite, cela aurait été trop. Alors c’est seulement Brian qui se fait tirer dessus.

Des scènes sont par contre presque identiques. Le pré-générique (les beignets, Jane qui se prend la porte du Morning Time), la rencontre Brian/Jane, ou Jane qui avoue au patron qu’elle n’a pas le scoop.

Josh Duhamel, alias Brian Davis : J’aime cet épisode parce qu’il y a beaucoup d’action dedans. On ne s’ennuie pas une seule seconde.

Kristen Bell, alias Jane Harper : J’aime beaucoup la façon dont la relation Jane/Brian débute. Ca peut paraître un peu cliché, mais finalement la scène est très drôle. En fait la série arrive à prendre des situations clichées et à les tourner en dérision.

Damien, le créateur : Le second épisode est très drôle. Je trouve que c’est l’un des plus amusants de la série. Toutes les scènes entre Jane et Ashley sont complètement jouissives. L’épisode est évidemment important dans l’histoire de la série parce qu’Ashley fait son apparition. Et la dernière scène…mon dieu ! Je crois que c’est ma favorite. Rien que d’en parler, j’ai les larmes aux yeux.

Erica Durance, alias Ashley Harper : Au début, ca m’a parut étrange qu’Ashley n’arrive que dans le deuxième épisode. Et puis ensuite, je me suis dit «       C’est une super intrigue » l’hésitation de Jane à croire que c’est sa sœur. C’est très bien montré, parce qu’elle a peur. Elle a vécu toutes ces années sans elle, et le personnage le découvre maintenant seulement. C’était une chouette idée.

Damien, le créateur : Le troisième épisode est particulier. C’est le premier épisode que Marie a écrit. Et il est très réussi, je trouve. Elle a complètement compris l’esprit de la série. Un peu de comédie, une touche de drame, des personnages sympas et des références à la pop-culture. La femme parfaite est complètement délirante. On ne sait pas si on doit être agacé ou amusé par ses allusions au Dr. Smith.

Katherine Heigl, alias Alyson : Joanne, la femme parfaite, donne du fil à retordre à tout le monde dans cet épisode. L’actrice qui la joue, Wendy Benson-Landes, est la même Joanne que dans le 1x22 de Charmed. Je ne sais pas si la référence au prénom était voulue, mais c’est une drôle de coïncidence.

Damien, le créateur : Le quatrième épisode est sûrement mon épisode favori. Jane qui se retrouve en prison…je ne pensai pas le développer aussi bien. La scène avec le gardien, la relation Jane/Brian qui évolue… Il se passe des tas de choses dans cet épisode et j’ai essayé de les traiter du mieux possible à chaque fois.

Kristen Bell, alias Jane Harper : Se retrouver en prison était à la fois excitant et terrifiant. La façon dont Jane est accusée à cause de sa maladresse est très…on ressent de la compassion à son égard je pense.

Damien, le créateur : Le cinquième est à nouveau écrit par Marie. Le pré-générique est complètement délirant avec le site « Envoyez-vous en l’air.com » et le quiproquo qui en découle. C’était très bien trouvé de la part de Marie d’oser quelque chose dans ce genre. L’épisode amorce aussi la deuxième partie de la saison, celle où Jane a son plâtre, puis décide de se mettre en congé.

Le sixième épisode est celui que j’aime le moins car je l’ai bâclé. En une après-midi il était terminé, et avec le recul, je le trouve en dessous des autres. C’est dommage parce qu’il y a beaucoup de choses à exploiter et que je me suis un peu loupé sur ce coup.

Josh Duhamel, alias Brian Davis : Cet épisode est très centré sur l’action, et le drame, je pense. Tout monte crescendo pour converger vers une seule et même intrigue et un même lieu : l’hôpital.

Damien, le créateur : Le septième épisode est l’ovni de la saison. Il a une histoire très particulière parce qu’il a changé pas moins de 3 fois d’intrigue. Au départ, Ashley devait se faire enlever par une vieille connaissance alors qu’elle partait faire une course. Mais on a décidé de reporter l’idée à un autre épisode. Marie a ensuite proposé que Jane doive garder sa petite cousine, avec toutes les complications que cela entraîne à cause de ses béquilles. Et j’ai modifié un peu l’histoire de l’épisode pour introduire des scènes entre Kevin et Jane, et rajouté la première expérience de travail d’Ashley. L’épisode a pour but de montrer d’autres relations très peu exploitées, comme Alyson/Ashley par exemple. L’épisode a aussi été écrit en moins de 24h, ce qui n’est pas un détail négligeable.

James Marsden, alias Kevin : L’épisode est plein de rebondissements et de coups du sort. La malchance est poussée très loin quand Kevin et Jane perdent la clé pour rentrer dans la maison où la petite fille qu’ils doivent surveiller regarde Bob L’éponge. C’était très amusant à tourner.

Damien, le créateur : A partir de là, les trois épisodes suivants sont écrits par Marie. Elle a fourni un boulot incroyable.

Le huitième épisode est en quelques sortes un épisode de pause. La seule chose qui évolue, c’est les relations, plus particulièrement la relation Jane/Brian. Ils franchissent un nouveau cap à la fin de l’épisode.

Le neuvième et le dixième épisode sont un épisode double. Jane et Ashley sont en quête d’indépendance, elles cherchent un appartement pour partir de chez leur mère, mais évidemment, tout ne se passe pas comme prévu.

Kristen Bell, alias Jane Harper : Cet épisode traite du désir d’indépendance qui sommeille dans chacun d’entre nous. Encore une fois, c’est un thème universel, et le traiter dans une série est normal.

J’aime énormément la scène où les deux filles visitent les appartements, c’est une scène qu’Erica et moi avons adoré tourner. On s’est bien amusées ce jour là !

Damien, le créateur : Le onzième épisode, est l’avant dernier épisode de la saison. Tout s’accélère, c’est le dernier jour de congé de Jane. Tout ne se passe encore une fois pas comme prévu ! La dispute Ashley/Jane était nécessaire, et la façon dont Ashley la pardonne est peu habituelle, même Brian en est étonné. Kevin, Alyson et Jane sont perdus dans Chicago, et se font même accuser de criminels par un commerçant. Finalement tout est bien qui finit bien, et la pendaison de crémaillère que préparaient Ashley et Brian est un succès. Jusqu’au mystérieux message que reçoit Brian : Félicitations pour ta promotion ! J’espère que tu m’enverras une carte postale de Paris

Le dernier épisode est…comme un dernier épisode ! J’ai essayé de faire en sorte que ce soit le meilleur de la série jusqu’à présent.

Kristen Bell, alias Jane Harper : Cet épisode est très dramatique. La façon dont Brian laisse Jane…c’est bouleversant. Quand on se met à la place du personnage…c’est juste très triste.

James Marsden, alias Kevin : Kevin est prévenu à la dernière minute du départ de Brian. Et il le vit plutôt mal. Mais un dilemme est aussi présent parce que Jane ne le sait pas et Kevin est partagé entre l’envie d’informer Jane, qui est son amie, et la parole qu’il a fait à Brian de ne rien lui avouer.

Josh Duhamel alias Brian Davis : L’épisode laisse 3 personnages tristes. On a envie de revenir parce qu’on veut savoir comment ils vont aller mieux et faire avec le départ de Brian.

 

REGRETS : CE QUI N’A PAS PU ÊTRE FAIT ET DEVELOPPE

 

Damien, le créateur : Mon plus grand regret est sûrement celui de ne pas avoir assez développé le personnage de Brian.

On ne connait presque rien de lui. Comme dit précédemment, son passé est très vague, et ses relations avec sa famille très vague. Il doit être en bons termes avec ses parents (il reste une semaine chez eux dans le 1x10), et n’a pas de frères et sœurs. A part ces informations, rien.

Nous ne savons pas comment son amitié avec Kevin a débutée. Quand, où ? Aucune indication. Et leur amitié n’a pas été développée suffisamment. Ils n’ont pratiquement aucune scène ensemble, et lorsque c’est le cas, il y a Jane ou Alyson avec eux.

Alors mon unique regret a été pour Brian. Mais il fallait qu’un personnage parte et j’ai choisi celui-ci.

 

APERCU DE LA SAISON DEUX : SPOILERS MINEURS ET PISTES

 

Damien, le créateur :
On ne peut pas en dire trop, mais…

Erica Durance, alias Ashley Harper : Ashley va prendre de l’importance et un évènement va changer sa vie.

Kristen Bell, alias Jane Harper : Jane va être très occupée, entre le journal, le retour d’une personne qu’elle connaît bien et ses relations, pas le temps pour elle de s’ennuyer.

Katherine Heigl, alias Alyson : Alyson aura une intrigue commune avec Kevin.

James Marsden, alias Kevin : Leur relation sera approfondie.

Josh Duhamel, alias Brian Davis : Et Brian fera son retour d’une façon étonnante.

Damien, le créateur : Merci d’avoir lu ce long documentaire, j’espère que ca vous a plu ! A très bientôt pour le coffret de la saison 1 et la diffusion de la saison 2 en janvier !





Commentaires sur cette page:
Commentaire de misterdu12, 26/11/2008, 16 04 40 (UTC):
le documentaire est bluffant !

on en apprend plus sur la série, on a eu droit à peu près à un résumé global saison 1, présentation des personnages et aperçu saison 2...

Vivementttt la saison 2 !

C'est cruel de nous faire attendre mdrrrr



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

Infos & Copyright  
  Toutes les photos des acteurs et des lieux sont utilisées à titre indicatif et en aucun cas dans un but commercial. Toutes les vidéos, musiques et photos appartiennent à leurs auteurs respectifs. Jane & Co. est un projet déposé et protégé par des droits d'auteur. Tout plagiat, copie ou autre sera sanctionné.
Merci, et bonne visite =D
 
Publicité  
   
Depuis la création du site, 14046 visiteurs (34301 hits) Sont Venus Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=