Page d'accueil
  Jane & Co
  Episodes
  => 1x01 : Poursuite à Chicago (Pilot)
  => 1x02 : Rencontre Surprise (Making Memories)
  => 1x03 : Parfaitement imparfaite (Perfectly...NOT !)
  => 1x04 : Derrière les barreaux (Prison Check)
  => 1x05 : Cassage de rythme (Breakin' Rules)
  => 1x06 : Accident de parcours (I'm Not In Bed)
  => 1x07 : Sois Courageuse ! (Baby Be Brave Because Of Me)
  => 1x08 : Congé sabbatique (The Start Of Somethin' New)
  => 1x09 : Recherche appartement 1/2 (Now Or Never !)
  => 1x10 : Recherche appartement 2/2 (Trouble)
  => 1x11 : Dernière liberté (Almost Free Baby !)
  => 1x12 : Adieux (Goodbye To You)
  => Documentaire
  => 2x01 : Le Retour du Père Prodigue (Jane & Co Returns)
  => 2x02 : Parlez moi d'amour (And it's only love)
  => 2x03 : Enfermees dedans (If You're Still In, I'm Still In)
  Jane & Co: Reloaded
  Audiences
  Calendrier de diffusion
  Morning Time
  Contact
  Livre d'or
  Compteur
  Partenaires
  Forum
1x04 : Derrière les barreaux (Prison Check)

Int. White Chapel – Pièce des mariages numéro 3 - Las Vegas

Nuit

 

Jane et Brian sont assis sur un banc, attendant leur tour. Devant eux, un couple âgé se fait marier par un prêtre d’une trentaine d’années habillé bizarrement. Les mots « Vous pouvez embrasser la mariée » résonnent dans la salle alors que Brian se tourne vers Jane.

 

Brian : Tu es vraiment sûre de vouloir faire ca ?

 

Jane sourit, et se tourne à son tour vers Brian.

 

Jane : J’en suis certaine.

 

Brian sourit à son tour.

 

Brian : Alors allons-y, ca va être notre tour.

 

Jane acquiesce et ils se lèvent. Ils marchent vers le prêtre alors que le couple de jeunes –enfin vieux vu leur âge- mariés sort de la pièce. Les deux amoureux arrivent devant le prêtre, le sourire aux lèvres.

 

Le prêtre : A qui avons-nous affaire ?

 

Jane : Brian, et Jane.

 

Brian : C’est ça.

 

Le prêtre : Vos noms complets ?

 

Jane : Jane Mary Harper.

 

Brian : Brian Josh Davis.

 

Jane : Très joli.

 

Brian : Merci.

 

Le prêtre : Bien. Nous pouvons commencer.

 

Jane et Brian se tournent l’un vers l’autre, l’air idiot, dégoulinant de niaiserie.

 

Le prêtre : Jane Mary Harper, voulez-vous bien prendre pour époux…

 

Jane (l’interrompant) : Ecoutez, c’est oui. Mille fois l’infini et toutes les choses que la vie peut offrir oui. Et lui aussi, alors si vous pouviez abréger ?

 

Le prêtre : Ok. Par les pouvoirs qui me sont conférés par la ville du jeu, du vice et des Experts, je vous déclare mari et femme, pour le meilleur, et pour le pire.

 

Brian : On peut s’embrasser ?

 

Le prêtre : Vous pouvez.

 

Jane et Brian rient et s’approchent pour s’embrasser.

 

Flash : ce n’est qu’un rêve et Jane se réveille en sursaut, couverte de sueur.

 

Jane : Waouh, le courant passe entre nous !

 

Générique

 

Jane descend les escaliers en robe de chambre et se rend dans la cuisine, où se trouve Ashley.

 

Ashley (enthousiaste) : Hey !

 

Jane (un peu déboussolée) : Comment ca va ?

 

Ashley pose des toasts fraîchement grillés sur une assiette blanche et se dirige vers le frigo.

 

Ashley (en ouvrant le frigo) : Oh ben tu sais, comme d’habitude. (avec un sourire) : Et toi ?

 

Jane (alors que sa sœur continue de préparer le petit déjeuner) : Ca pourrait aller si je n’avais pas fait ce rêve…

 

Ashley s’interrompt alors et fixe sa sœur.

 

Ashley : Quel rêve ? Raconte.

 

Jane soupire et baisse la tête.

 

Jane : C’était vraiment bizarre…

 

Ashley (incrédule) : Bizarre comment ?

 

Jane : Et bien…disons que j’étais à un mariage.

 

Ashley sourit alors jusqu'aux oreilles.

 

Ashley : Oh Jane…ca me touche que tu rêves de mon mariage. J’étais comment ? Et le gars il était mignon ou pas ? C’était où, quand ? A l’église, à la mairie, dans un temple bouddhiste ? Donne-moi tous les détails !

 

Jane paraît embarrassée, et Ashley le remarque.

 

Ashley (changeant alors d’humeur) : Qu’est-ce qu’il y a ?

 

Jane (gênée) : Euh…c’est difficile à dire mais…ce n’était pas ton mariage…

 

Ashley regarde sa sœur sans comprendre.

 

Ashley : Oh mais…je le savais ! (elle éclate de rire) c’était pour voir ta réaction.

 

Jane : Mais bien sûr !

 

Ashley (avec un regard sérieux) : Je t’assure !

 

Jane : C’est pas que je sois narcissique mais…si on parlait de moi ? Pour une fois.

 

Ashley : Désolée.

 

Jane : C’est un rêve plutôt gênant.

 

Ashley (en écarquillant les yeux) : Ne me dis pas que c’est classé…

 

Jane met alors sa main sur la bouche d’Ashley pour la faire taire.

 

Jane (chuchotant presque) : Nan mais ca va pas ! Arrête de raconter n’importe quoi et écoute.

 

Ashley acquiesce en grommelant et Jane retire sa main.

 

Jane : C’était à Las Vegas. Dans une petite chapelle.

 

Ashley : Hum, ca commence à devenir intéressant. Continue.

 

Jane : Et j’étais avec Brian.

 

Ashley : Waouh !

Jane : Tu l’as dit, j’aurai jamais cru que je me marierais avec lui. A Las Vegas.

 

Ashley (en fronçant les sourcils) : Attends tu veux dire que c’était ton mariage ?? Avec Brian ?!

 

Jane (en regardant ailleurs, faisant mine de ne pas s’en soucier) : Oui c’est ça.

 

Ashley : Un conseil : n’en parle pas à Brian ce soir.

 

Jane : Je suis d’accord, surtout que ce sera notre premier rendez-vous.

 

Ashley (en riant) : Et qu’il risque de s’enfuir en courant !

 

Jane : Mais d’un côté…tu crois pas que je devrais lui dire ?

 

Ashley : Tu veux vraiment connaître la réponse ?

 

Jane (en levant les yeux au ciel) : Je crois que sinon je ne poserai pas la question.

 

Ashley : Ben…NON ! C’est un vrai tue-l’amour ton rêve de mariage à onze heures du premier rendez-vous.

 

Jane (sceptique) : Tu crois ?

 

Ashley : J’en suis sûre ! Jane, sérieusement…Las Vegas ?

 

Jane regarde sa sœur intensément, et semble comprendre quelque chose.

 

Jane (amusée) : Oh mon Dieu j’ai saisi ! Tu es JALOUSE !

 

Ashley (en écarquillant les yeux) : Quoi ?! Tu rigoles j’espère !

 

Jane (avec un sourire) : Pas du tout ! Je suis sûre que ton plus grand rêve est de te faire marier par Ellen DeGeneres !

 

Ashley (levant les yeux au ciel) : Bien-sûr, avec une longue robe blanche, des fleurs en papier et des invités saouls…

 

Jane : Non, avec une vieille casquette de base-ball, des ballons blancs et roses et un prêtre déguisé en Elvis !

 

Ashley (consternée, mais finit par éclater de rire) : N’importe quoi ! Enfin bref, le conseil que je peux te donner, « ne dévoile rien si tu as tout à cacher »

 

Jane : Sur ces bonnes paroles, je vais aller me préparer.

 

Ashley (alors que Jane remonte dans sa chambre) : Attends-toi à une demande !

 

 

Int. Morning Time – Hall

Matin

 

Jane se dirige vers les ascenseurs, et en appelle un. Alors qu’il arrive, la jeune femme est dérangée par un cri strident qui provient de l’autre côté du hall. Jane ne tarde pas à se rendre compte que c’est Alyson.

 

Alyson (criant) : JAAANE !! JAAAANEE attends-moi !!

 

Jane soupire et se retourne pour faire face à son amie.

 

Jane : Qu’est-ce qu’il t’arrive ce matin ?!

 

Alyson (confuse) : Excuse-moi, mais c’est urgent !

 

Jane (en plissant les yeux) : La Femme Parfaite est de retour ?

 

Alyson : Oui !

 

Jane (écarquillant les yeux) : QUOOOI ?!!!

 

Toutes les personnes alors présentes dans le hall se tournent vers Jane, interloqués.

 

Jane (gênée de s’être fait remarquer ainsi) : Désolée… (en chuchotant, s’adressant à Alyson) : Tu plaisantes j’espère ?

 

Alyson semble hésiter, puis esquisse un sourire amusé.

 

Alyson (donnant une petite tape sur l’épaule de Jane) : Bien sûr que oui !

 

Jane poussa un soupir de soulagement, puis demanda à Alyson ce qui était si urgent pour qu’elle crie dans tous les locaux.

 

Alyson : J’ai besoin que tu me fasses une petite faveur…

 

Jane : Laquelle ?

 

Alyson : Voilà…M. Thompson m’a offert l’article le plus important de la semaine…

Jane (l’interrompant) : Qui est ?

 

Alyson : L’interview du tueur en série…euh… Jason Glass.

 

Jane (horrifiée) : Tu dois interviewer un prisonnier ??!!

 

Alyson (nerveuse) : Oui…mais le problème…ça doit se faire dans sa cellule…

 

Jane : La prison ne veut même pas nous recevoir ailleurs ?

 

Alyson : On a l’exclusivité…

 

Jane (levant les yeux au ciel) : Bref, continue.

 

Alyson (regardant soudain ses pieds) : Mais je…ne peux pas faire cet article.

 

Jane (suspicieuse) : Pourquoi ?

 

Alyson : Je suis claustrophobe.

 

Jane (avec compassion) : Oh…je comprends que t’ai pas envie de faire cette interview. Tu l’as dit au chef ? Et qu’est-ce que ca à faire avec moi ?

 

Alyson semble fuir Jane du regard. Tout à coup, Jane comprend où sa meilleure amie veut en venir.

 

Jane (complètement paniquée) : Pas question !!!

 

Alyson (faisant la moue) : S’il-te-plaît ! Tu tiens à ce que je meurs d’une crise d’angoisse ou quoi ?

 

Jane : Je préfère mourir d’angoisse plutôt que tuée par un serial-killer !

 

Alyson (la suppliant) : Je t’en priiiiiiie.

 

Jane (catégorique) : Non ! Je suis désolée. Pourquoi tu n’en parle pas au chef ?

 

Alyson : Tu sais bien ce qu’il va répondre…

 

Jane (se grattant la tête) : Qu’est-ce qu’il va répondre ?

 

Alyson (imitant le chef) : Un serial-killer qui tue une journaliste du Morning Time ? Vous êtes tombée sur la tête ou vous le faîte exprès ? Et puis au pire cela nous fera un bon scoop pour l’édition du week-end !

Jane : Tu exagères il ne dirait jamais ça !

 

Alyson : Jane, crois-moi il l’a bien dit, et je dois toujours aller en prison.

 

Jane réfléchit quelques secondes puis soupire bruyamment.

 

Jane : Bien ! Je veux bien faire ça pour toi.

 

Alyson esquisse un sourire et se jette dans les bras de Jane.

 

Alyson : Oh Jane merci, merci ! Tu es la meilleure meilleure amie que j’ai jamais eue !

 

Jane (avec un sourire) : Je suis ta seule meilleure amie Alyson ! (elle change d’expression) n’est-ce pas ?

 

Alyson : Sans compter Kevin, oui !

 

Jane (poussant un soupir de soulagement) : Ouf ! Je mérite bien ce titre à mon avis.

 

Alyson : J’espère que tes chevilles vont bien.

 

Elle éclate de rire et repart à son bureau en remerciant Jane.

 

Jane (pour elle-même) : Dans quel pétrin je me suis encore fourrée…

 

Jane rappelle un ascenseur mais se rend compte qu’elle a oublié quelque chose.

 

Jane (essayant de crier de façon discrète) : Alyson !!! Tu ne m’a pas donné l’heure de l’entrevue !!!

 

 

Int. Prison de Chicago – Cellule de Jason Glass

Matin

 

Un peu plus tard, un gardien de la prison conduit Jane à l’endroit où elle doit interroger le prisonnier : sa cellule.

 

Jane (pour briser le silence) : Jolie déco !

 

Gardien : Vous êtes une marrante vous.

 

Jane : On me le dit souvent !

 

Gardien (en ouvrant la porte de la cellule) : On y est. Si vous avez un problème appelez quelqu’un.

 

Jane (narquoise) : Je vous aurai bien dit merci, mais j’ai peur de vous vexer.

 

Le gardien la regarde d’un air mauvais, puis s’en va, la laissant seule avec le détenu. Jane entre timidement dans la cellule alors que Jason Glass l’ignore complètement.

 

Jane (commençant par s’éclaircir la voix) : Euh…Bonjour. Je suis…

 

Jason (lui coupant la parole, mais toujours sans la regarder) : Je sais qui vous êtes.

 

Jane : Et vous savez pourquoi je suis ici ?

 

Jason : Oui. Et je ne donne pas d’interview.

 

Jane (déconcertée) : Mais…il y a eu un accord avec la prison…

 

Jason (lui coupant une nouvelle fois la parole) : J’en ai rien à faire, j’donne pas d’interview.

 

Jane (sur le point de se mettre en colère) : Et comment je fais pour expliquer ça à mon rédacteur en chef moi ?

 

Jason (comme si c’était une évidence) : Bah vous trouverez bien une solution de toute façon…

 

Jane : S’il vous plaît, je n’ai pas besoin d’une vingtaine de questions. Cinq ou six suffiront.

 

Jason (restant sur ses positions) : Désolé mais c’est non.

 

Jane (s’en allant) : Bien ! (elle revient dans la cellule) une question qui n’a rien à voir avec l’interview : ne devrait-il pas avoir un gardien pour surveiller l’entretien ?

 

Jason (haussant les épaules) : Peut-être, je sais pas.

 

Jane hausse elle aussi les épaules et part, laissant la cellule du prisonnier ouverte et sans surveillance.

 

Int. Morning Time – Bureau d’Alyson

Matin

 

Jane entre en trombe dans le bureau de sa meilleure amie, qui est visiblement en train de taper un article.

 

Alyson : Jane ? Tu es déjà revenue de la prison ?

 

Jane (levant les yeux au ciel) : Non j’y suis encore, ca se voit pas ??!!

 

Alyson (en riant) : Désolée. Qu’est-ce qui t’amènes ?

 

Jane : Jason Glass a refusé de faire l’interview.

 

Alyson (tombant des nues) : Quoi ?! Mais il n’a pas le droit ! Tu as prévenu le chef ?

 

Jane : Etant donné que c’est censé être ton article, je pense qu’il est mieux que ce soit toi qui aille lui parler.

 

Alyson (avec un sourire) : Tu es un génie ! (elle se lève pour se rendre dans le bureau de M. Thompson puis s’interrompt) Oh attends ! Donne-moi quelques informations à propos de Jason ! Euh…sa couleur préférée ??

 

Jane (du tac-au-tac) : Je n’en ai aucune idée ! Mais s’il te le demande, réponds le bleu, tout le monde aime le bleu !

 

Alyson acquiesce et s’en va. Jane s’apprête à rejoindre son bureau lorsque son téléphone sonne. Elle le sort de la poche de sa veste et répond.

 

Jane : Allo ?

 

Ashley (au bout du fil) : Hey Jane ! Hum…tu sais que dans ta précipitation ce matin t’as oublié ton portefeuille ?

 

Jane (tout en vérifiant dans son sac à main) : Et ouais, tu as raison… Merci, je passe le chercher tout de suite !

 

Ashley (en riant) : Okay, maman et moi on t’attend. Ah et surtout, te perds pas en chemin !

 

Jane : Oh  mon Dieu Ashley ! Te serais-tu réveillée ce matin avec le sens de l’humour ?

 

Ashley : Ce que tu es drôle !

 

Jane rit aux éclats et raccroche.

Int. Maison des Harper – Entrée

Fin de matinée

 

Jane : Salut la compagnie, je suis là !

 

Jane, qui vient d’entrer, pose son sac à main et se dirige vers la salle à manger, où sa sœur et sa mère l’attendent.

 

Mme. Harper : Bonjour ma chérie, nous t’attendions.

 

Ashley (en lui tendant son portefeuille) : Tiens, tu as tout le reste j’espère.

 

Jane : Oui, oui, ne t’inquiètes pas pour moi.

 

Alors que Jane vient de terminer sa phrase, on frappe à la porte.

 

Ashley (en se dirigeant vers la porte) : J’y vais !

 

Ashley ouvre alors la porte, un inspecteur est sur le seuil.

 

Ashley : C’est pour quoi ?

 

Inspecteur : Jane Harper habite bien ici ?

 

Ashley (inquiète) : Oui, c’est ma sœur.

 

Inspecteur : Ecartez-vous s’il vous plaît.

 

Ashley s’exécute poliment, alors que l’inspecteur se dirige vers la salle à manger.

 

Inspecteur : Jane Harper ?

 

Jane (en levant la main) : C’est moi !

 

L’inspecteur se dirige alors vers Jane et se poste derrière elle.

 

Inspecteur : Vous êtes en état d’arrestation pour complicité d’évasion ( ?)

 

Alors qu’il menotte Jane, les deux autres Harper assistent à la scène, impuissantes.

 

Jane (complètement paniquée, sur le point d’éclater en sanglots) : Mais…je n’ai rien fait, s’il vous plaît…Lâchez-moi !

 

Mme Harper (en se jetant sur le policier) : Relâchez ma fille immédiatement !!

Inspecteur : Je ne peux pas madame, je suis désolé.

 

Jane et l’inspecteur sortent de la maison, alors que Mme Harper éclate en sanglots et qu’Ashley tente de la consoler.

 

 

Int. Prison de Chicago – Cellule de Jane Harper

Midi

 

Jane entre dans sa cellule, alors que le gardien qui l’y a conduit ferme la porte et vient se poster devant celle-ci.

 

Jane (complètement dévastée) : Quand…quand est-ce que je pourrai sortir ??

 

Gardien : Nous ne savons pas encore… Nos équipes recherchent actuellement Jason Glass pour l’interroger à votre propos. Il ne doit pas être trop loin d’ici à mon avis.

 

Jane (en soupirant) : Super ! Si je n’étais pas en prison je porterai plainte…

 

 

Int. Maison des Harper – Entrée

Midi

 

Mme Harper est encore sous le choc, et Ashley tente de la rassurer.

 

Mme Harper : Tout cela ne peut être qu’une regrettable erreur !

 

Ashley (acquiesçant) : Oui, Jane n’est pas une criminelle. Il faut faire quelque chose !

 

Mme Harper (incrédule) : Mais quoi ??

 

Ashley semble réfléchir longuement puis esquisse un sourire.

 

Ashley : Je crois que j’ai une idée.

 

 

Int. Prison de Chicago – Cellule de Jane Harper

Midi

 

Le gardien qui « s’occupe » de Jane ouvre la porte de sa cellule, un plateau à la main. Il le lui tend, puis referme la porte dans un bruit métallique.

 

Jane (avec un air de dégoût) :  Qu’est-ce que c’est ?

 

Gardien : Votre nourriture.

 

Jane (avec un sourire) : Je peux l’échanger ?

 

Gardien : Pourquoi ?

 

Jane : Je suis allergique aux carottes.

 

Gardien (étonné) : C’est vrai ?

 

Jane : Non. Enfin si, mais j’ai envie de poulet.

 

Gardien (sceptique) : Vous êtes enceinte ?

 

Jane (haussant les épaules) : Non

 

Gardien (catégorique) : Alors pas de poulet.

 

Jane : Mais…je suis malade !

 

Gardien : Qu’est-ce que vous avez ?

 

Jane (hésitante) : Et bien…euh… un rhume ?

 

Gardien : C’est tout ?

 

Jane : Pourquoi, il faut avoir une balle dans la tête pour avoir du poulet ?

 

Gardien : Oui, j’en ai une et j’ai des bons de réduction chez KFC (Restaurant célèbre pour ses spécialités au poulet ndlr.)

 

Jane (gênée) : Oh…contente pour vous…

 

 

Int. Maison des Harper – Couloir du 1er étage

Midi

 

Ashley rentre dans la chambre de Jane, elle a l’air de chercher quelque chose de bien particulier.

 

Ashley (en regardant le plafond) : Jane, je sais que je ne dois rentrer dans ta chambre que sur autorisation écrite, mais pardonne-moi… Un jour tu me remercieras.

 

Ashley regarde absolument partout, dans les tiroirs, placards et autres. Alors qu’elle fouille dans la table de nuit de sa sœur, elle trouve ce qui l’intéresse : le répertoire personnel de Jane.

Ashley parcourt rapidement les pages, puis met le doigt sur un nom, et un numéro de téléphone. Elle prend son portable, et compose le numéro de l’intéressé.

 

Ashley : Allo Brian ?

 

 

Int. Prison de Chicago – Cellule de Jane Harper

Début d’après-midi

 

Le gardien interpelle Jane, qui se morfondait jusque là.

 

Gardien : Vous pouvez y aller.

 

Jane (n’y croyant pas) : Arrêtez c’est pas drôle !

 

Gardien : Je ne plaisante pas.

 

Jane (le visage qui s’illumine) : C’est vrai ?? Je peux sortir d’ici ??!!

 

Gardien : Et bien, on a payé votre caution, Jason Glass ne vous considère pas comme complice…

 

Jane (avec un sourire) : Et vous avez besoin de place !

 

Gardien (souriant lui aussi) : Exactement !

 

Jane (très heureuse *et ca se comprend*) : Oh merci, merci beaucoup !!

 

Le gardien la libère alors, et la conduit à « l’accueil » de la prison, où Brian l’attend.

 

Jane (en souriant) : Salut Brian ! Qu’est-ce que tu fais ici ? Ashley devait passer me chercher en taxi.

 

Brian (souriant aussi) : C’est une longue histoire. Ta sœur m’a appelé.

 

Jane : Ah oui ? Tu l’as rencontrée alors ! C’est toi qui…qui m’a libérée ??

 

Brian : En quelques sortes… on a retrouvé Jason Glass, il ne t’a pas prise pour une complice et assume l’entière responsabilité de son évasion.

 

Jane : Heureusement, parce que c’était un accident ! J’ai complètement oublié d’appeler un responsable, je suis partie précipitamment lorsqu’il a refusé de faire l’interview.

 

Brian : A propos du gardien…il n’a pas fait son travail… En plus de ca, nous avons découvert qu’il avait des liens avec Jason… Ils sont complices.

 

Jane (en faisant la moue) : Ca devient un peu tiré par les cheveux cette histoire !

 

Brian (en riant) : Un peu oui !

 

Jane (faisant la grimace) : Je vais avoir un casier ?

 

Brian (en se grattant la tête) : Je ne sais pas…vu que c’est n’est pas vraiment de ta faute…que ta caution est payée et qu’aucune poursuite ne sera engagée à ton égard…je crois que tu peux dormir sur tes deux oreilles.

 

Jane (en poussant un soupir de soulagement) : Ouf, merci Brian ! Au fait, ce soir, tu passe me chercher à…

 

 

Int. Maison de Jane – Entrée

Soir

 

On sonne à la porte. Jane va ouvrir, très élégamment habillée dans une robe noire. Sur le seuil : Brian.

 

Brian (en regardant sa montre) : Je suis à l’heure ?

 

Jane acquiesce, et ils s’en vont tout les deux à l’extérieur…en oubliant de refermer la porte !

 





Commentaires sur cette page:
Commentaire de Plûme, 07/11/2010, 08 08 42 (UTC):
Honnêtement, net progrès sur cet épisode. Oui, j'ai bien aimé les précédents, mais celui-là beaucoup plus. Moins de manque de temporalité, plus de logique, moins de lourdeurs sur l'humour, bref, plus de réalisme, à mon humble avis. Le rêve du début est très féminin, c'est bien trouvé. Ashley me met toujours mal à l'aise mais je m'habitue à elle. On commence à apprendre des détails sur un peu tout le monde, comme par exemple la claustrophobie d'Alyson, et même si ça sert à rien, ça fait toujours plaisir ce genre de petit détail. Seul bémol, Jane est franchement stupide pour laisser la porte ouverte derrière elle! Mais à part ça, pour une fois ça ne donne pas l'impression d'aller trop vite, et c'est drôlement agréable. =) Au passage, l'idée de l'interview d'un serial killer est cool. ^^

Commentaire de misterdu12, 15/10/2008, 13 01 46 (UTC):
19 ! la fin j'imagine que c'est un écho au fait que Jane a laissé la porte de la cellule ouverte.. ça m'étonnerait que Ashley se fasse kidnapper...

j'ai bien aimé l'échange entre jane et le gardien qui la surveille...

brian toujours en superman celui-là...

Bref toujours aussi drole continue et j'espère que ta série connaitra un immense succès

Commentaire de Aracorr, 14/10/2008, 19 07 22 (UTC):
C'est super. C'est très bien écrit, plein d'humour. Bravo aux auteurs

J'ai hate de voir la suite.

Commentaire de Ciboulette, 13/10/2008, 08 08 18 (UTC):
Non mais sérieux je sais pas comment tu fais pour que ça soit aussi bien!Je suis ta fan numéro 1 moi je veux des autographes et tout!
Je le sens pas le coup de Jane qui ferme pas la porte à la fin...je sens que Ashley va se faire kidnapper

Commentaire de Ednamode91, 12/10/2008, 09 09 25 (UTC):
Je trouve cet épisode très bien mais il y a un p'tit blem' parce que ta mis 2 fois la même page, mais c'est pas grav' aller @+ et vivement le 5eme épisode



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

Infos & Copyright  
  Toutes les photos des acteurs et des lieux sont utilisées à titre indicatif et en aucun cas dans un but commercial. Toutes les vidéos, musiques et photos appartiennent à leurs auteurs respectifs. Jane & Co. est un projet déposé et protégé par des droits d'auteur. Tout plagiat, copie ou autre sera sanctionné.
Merci, et bonne visite =D
 
Publicité  
   
Depuis la création du site, 14046 visiteurs (34291 hits) Sont Venus Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=